Découvrir le concept de l'économie circulaire

reconditionné reconditionnement
6 min de lecture

Découvrez l'économie circulaire : un concept révolutionnaire visant à réduire les déchets, favoriser le recyclage et booster la durabilité. Informez-vous maintenant !

L'ESSENTIEL À SAVOIR

  • Les entreprises qui s'inscrivent dans l'économie circulaire s'appuient sur 7 pilliers dont la prise en compte des impacts environnementaux et sociaux à toutes les étapes du cycle de vie du produit fabriqué.
  • L'objectif est de réduire l'impact sur l'environnement de leur activité économique et d'offrir de nouveaux moyens de consommation plus durables.

Les entreprises qui adoptent cette approche d’économie circulaire peuvent réduire leur impact environnemental tout en améliorant leur efficacité économique. Le gouvernement peut également encourager l'économie circulaire en adoptant des politiques publiques favorisant le réemploi, la réparation et le recyclage des produits.

C’est quoi l’économie circulaire ?

L'économie circulaire est une approche économique qui vise à minimiser la production de déchets en favorisant le réemploi, la réparation, le recyclage et la valorisation des matières premières et des produits en fin de vie. Cette approche est de plus en plus adoptée par les entreprises dans le but de réduire leur impact environnemental et d'améliorer leur efficacité économique

Le principe de l'économie circulaire est de concevoir des produits et des systèmes qui permettent de maintenir les matières premières et les produits en circulation le plus longtemps possible. Cela implique de revoir les modèles de production et de consommation, en adoptant une approche plus responsable et durable.

Quel est l'objectif de l'économie circulaire ?

L'objectif de l'économie circulaire est de réduire la consommation de ressources naturelles et d'énergie en favorisant la réutilisation, la réparation, le réemploi et le recyclage des produits. Il s'agit de passer d'un modèle linéaire de production et de consommation à un modèle circulaire, où les déchets sont considérés comme des ressources et où les matières premières sont utilisées de manière optimale. L'économie circulaire vise également à minimiser les impacts environnementaux et sociaux de la production et de la consommation de biens et de services en encourageant l'utilisation de sources d'énergie renouvelable et la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Aucun produit n'est exempt d'impact environnemental

Même les produits écologiques ont des conséquences négatives sur l'environnement (principalement liées à leur processus de fabrication). Bien que des mesures soient prises pour minimiser ces conséquences, aucun procédé n'est entièrement neutre. Tous les produits nécessitent des matières premières et de l'énergie pour leur production, ainsi que de l'emballage et du transport.

Et même si un produit est recyclé à plusieurs reprises, il finira toujours par devenir un déchet. L'objectif est donc de déterminer quel produit a le moins d'impact pour une utilisation similaire. La qualité écologique d'un produit est déterminée par l'ensemble des impacts environnementaux tout au long de son cycle de vie.

économie circulaire


Qu’est-ce que l’impact environnemental d’un produit ?

Selon l’Ademe, le concept d'impact environnemental désigne l'ensemble des modifications qualitatives et quantitatives de l’environnement (négatives ou positives) engendrées par un procédé ou un produit, de sa conception à sa « fin de vie ».

Les biens et services que nous consommons chaque jour ont des impacts sur l'environnement tout au long de leur cycle de vie : de l’extraction ou production des matières premières, en passant par la fabrication, le transport, le stockage des produits et l’utilisation. À chaque étape, les produits agissent sur notre environnement (air, eau, sols, etc.). Pour réduire ces impacts, il s’agit de les connaître et de disposer de moyens pour reconnaître les produits plus respectueux de l’environnement.

La consommation des ménages est une source majeure d’impacts sur l’environnement dans notre pays mais aussi dans les pays où les biens sont fabriqués. Les énergies et les produits consommés, la gestion des déchets et des rejets sont autant de domaines où d’importants progrès peuvent être accomplis, tant en termes d’économies financières que de consommation plus responsable pour notre empreinte environnementale.

Comment passer à l'économie circulaire ?

Pour passer à l'économie circulaire, il est nécessaire de repenser les modèles de production et de consommation actuels. Cela implique de mettre en place des politiques publiques incitatives pour encourager les entreprises à adopter des pratiques plus durables et responsables. Il faut également encourager la collaboration entre les différents acteurs de la chaîne de valeur d’un produit afin de favoriser la mutualisation des ressources et des connaissances. Les consommateurs (nous, vous) doivent également être sensibilisés et encouragés à adopter des comportements de consommation responsables en privilégiant les produits durables et en limitant le gaspillage. Enfin, la recherche et l'innovation doivent être soutenus pour développer de nouvelles technologies et solutions permettant une économie circulaire plus efficace.

Quels sont les piliers de l'économie circulaire ?

L’économie circulaire repose sur 7 piliers :

1. Prendre en compte les impacts environnementaux et sociaux des ressources utilisées lors de l'approvisionnement (extraction et exploitation).

2. Intégrer la prise en compte des impacts environnementaux sur l'ensemble du cycle de vie d'un produit dès sa conception (c'est l'écoconception).

3. Optimiser l'utilisation des ressources sur un territoire en mutualisant les flux de matières, d'énergie, d'eau, les infrastructures, les biens ou encore les services entre plusieurs acteurs économiques, grâce à l'écologie industrielle et territoriale.

4. Privilégier la vente de services plutôt que de biens et favoriser l'usage à la possession, c'est l'économie de la fonctionnalité.

5. Prendre en compte les impacts environnementaux et sociaux à toutes les étapes du cycle de vie du produit dans les choix d'achat, pour une consommation responsable.

6. Allonger la durée d'usage des produits par la réparation, la vente ou l'achat d'occasion, le don, le reconditionnement, la réutilisation ou le réemploi.

7. Améliorer la prévention, la gestion et le recyclage des déchets, en réinjectant et ré-utilisant les matières issues des déchets dans le cycle économique.

L'économie circulaire offre de nombreux avantages. Voici les 4 principaux :

1. Réduction des déchets : en favorisant le réemploi, la réparation et le recyclage des produits, l'économie circulaire permet de réduire les quantités de déchets produits par les entreprises et les ménages.

2. Economies de matières premières : en ré-utilisant les matières premières, l'économie circulaire permet de réduire les coûts liés à l'achat de nouvelles matières premières.

3. Efficacité énergétique : en réduisant la quantité de matières premières nécessaires, l'économie circulaire permet de réduire la consommation d'énergie associée à la production.

4. Création d'emplois : l'économie circulaire peut créer de nouveaux emplois dans les secteurs du recyclage, de la réparation, du reconditionnement et de la réutilisation.

À lire aussi

Neuf, d'occasion ou reconditionné ?

Et Underdog dans tout ça ?

Créée en 2022, Underdog, est une start-up spécialisée dans l’électroménager reconditionné, qui offre une large gamme de lave-vaisselle reconditionnés, lave-linge reconditionnés et sèche-linge reconditionnés. Dans notre atelier nantais, les machines sont soigneusement diagnostiquées, réparées et testées par nos techniciens professionnels. Nous proposons des produits parfaitement fonctionnels, jusqu'à -50% du prix du neuf, livrés, installés et garantis deux ans. “Nous transformons les vieilles machines en bonnes nouvelles" : telle est notre promesse.


L’économie circulaire est dans notre ADN puisque nous reposons notre activité sur 6 des 7 piliers de cette économie (1; 2; 3; 5; 6 et 7) avec un gros focus sur le pilier 6 : Allonger la durée d'usage des produits par la réparation, la vente ou l'achat d'occasion, le don, le reconditionnement, la réutilisation ou le réemploi.

Le mot de la fin

Vous êtes de plus en plus nombreux à faire évoluer vos comportements en optant pour une consommation plus responsable. Cela signifie consommer moins, mais surtout consommer autrement en choisissant des produits labellisés, certifiés éthiques, locaux, moins polluants et/ou reconditionnés.

À propos de l'auteur
Photo de l'auteur

Claire Bretton

Co-Fondatrice & CEO d'Underdog

Avec Underdog, on a l'ambition de prouver que reconditionner de l'électroménager en France à grande échelle, c'est possible. Je suis aussi ambassadrice du Mouvement Impact France.

Avez-vous trouvé cet article utile ?