Guide d'achat : comment trouver le four fait pour vous ?

conseils d'achat four
6 min de lecture

Découvrez notre guide d'achat complet pour vous aider à choisir le four parfait. Comparez les modèles, découvrez les critères importants et trouvez votre bonheur.

Que vous soyez un chef passionné à la recherche de fonctionnalités avancées pour vos créations culinaires ou simplement à la recherche d'un four pratique et efficace pour des plats du quotidien, le four a toujours son utilité. En effet, que ce soit pour un gratin de pâtes ou un coq au vin vous trouverez forcément le four qui vous conviendra. Cependant, avec une multitude de marques, de modèles et de caractéristiques à considérer, choisir le bon four peut parfois sembler écrasant. C’est pourquoi nous avons écrit ce guide ! Avec les bonnes informations et les conseils appropriés, vous pourrez prendre une décision éclairée qui répondra parfaitement à vos besoins et à votre style de vie.

Préparez-vous à découvrir tout ce que vous devez savoir pour trouver le four idéal qui deviendra le cœur de votre cuisine et vous accompagnera dans toutes vos aventures culinaires à venir !

En résumé

Cet article vous donnera toutes les informations dont vous aurez besoin pour choisir le four fait pour vous : différences entre les modèles, dimensions, capacités, différences entre les marques et gammes, différences entre pyrolyse et catalyse, les accessoires, indice de réparabilité, classe énergétique, budget. Vous trouverez également dans cet article des conseils d'installation, d'utilisation et d'entretien.

C'est quoi un four ?

Un four est un appareil de cuisine essentiel conçu pour la cuisson des aliments par exposition à une chaleur contrôlée. Il utilise généralement une source de chaleur, telle que l'électricité, le gaz ou la convection, pour chauffer l'air à l'intérieur de l'enceinte, permettant ainsi de cuire, rôtir, griller ou gratiner une variété d'aliments. Les fours peuvent être disponibles dans une gamme de tailles et de configurations, offrant des fonctionnalités telles que la cuisson à convection, la chaleur tournante et des réglages de température précis pour répondre aux besoins culinaires variés.

Pourquoi acheter un four ?

Acheter un four pour équiper votre cuisine est un choix judicieux. En effet, un four offre une polyvalence inégalée en matière de cuisson et vous permettra de préparer une grande variété de plats, des gratins dorés aux gâteaux moelleux en passant par les rôtis juteux. La capacité d’un four à cuire uniformément et efficacement garantit des résultats savoureux à chaque fois. De plus, ce dernier peut vous faire gagner un temps précieux. En effet, vous pouvez cuisiner plusieurs plats simultanément et n’avez rien à faire (ou presque) pendant le temps de cuisson. Cela peut s’avérer particulièrement utile lors de grandes réunions familiales ou de dîners entre amis.

En outre, les fonctions avancées disponibles sur certains modèles, telles que la cuisson à convection et les réglages de température précis, offrent un contrôle accru sur le processus de cuisson, vous permettant d'atteindre des résultats professionnels dans le confort de votre propre cuisine. Investir dans un four représente donc bien plus qu'une simple acquisition d'appareil électroménager ; c'est l'assurance d'une expérience culinaire enrichie, de délicieuses saveurs et de moments partagés inoubliables avec vos proches.

Les types de four

Il existe plusieurs types de fours sur le marché, chacun offrant des fonctionnalités et des avantages distincts pour répondre aux besoins culinaires variés des consommateurs.

Les fours traditionnels (ou fours à convection naturelle) :
- C’est le modèle standard le plus ancien.. Il est simple à utiliser : l'air est chauffé grâce à deux résistances situées en haut et en bas du four.
- Ils sont généralement alimentés au gaz ou à l’électricité et offrent une cuisson fiable pour une large gamme de plats.

Les fours multifonction ou fours à chaleur tournante :
- Ce sont les fours les plus répandus aujourd’hui. En effet, ils représentent environ 90% des ventes de fours.
-C’est un appareil polyvalent qui combine différentes méthodes de cuisson, incluant la convection naturelle et forcée (chaleur tournante), dans un seul appareil.
- Ces fours sont équipés d’un ventilateur à l’arrière qui brasse l’air chaud de manière uniforme. Cela permet une cuisson plus rapide et à des températures moins élevées. Le préchauffage est également plus court que dans un four traditionnel.


Les fours vapeur :
- Utilisent la vapeur pour cuire les aliments de manière douce (40 à 120°) et uniforme. Ils gagnent en popularité en raison de leur capacité à préserver les nutriments et à conserver la texture des aliments.
- Le four comporte un réservoir d’eau et une résistance pour la chauffer.
- Les aliments adaptés à la cuisson à la vapeur comprennent les viandes blanches, les poissons, les légumes, les œufs, le riz, les céréales, les flans, les crèmes et les compotes.
- Il est également important de noter que la cuisson à la vapeur est généralement plus longue que les autres méthodes de cuisson et que ces fours ne vous permettent pas de faire de la pâtisserie ou de gratiner vos plats.

Les dimensions

La plupart des fours sont conçus pour être encastrés, installés dans un caisson sous le plan de travail ou dans une colonne à mi-hauteur. Les fours en pose libre sont généralement des mini fours ou des micro-ondes combinés.

Les fours encastrables standard ont des dimensions communes pour s'adapter à un encastrement standard : largeur de 60 cm, hauteur de 60 cm et profondeur de 55 cm.

La profondeur moyenne d'un four encastrable standard est de 55 cm. Il est recommandé de laisser un espace de ventilation d'environ 5 cm à l'arrière de l'appareil dans le caisson ou le meuble de cuisine. Les meubles spécifiques sont conçus pour assurer une circulation d'air adéquate.

Les capacités

La taille d'un four est mesurée en litres et est visible sur sa fiche produit. Choisissez une capacité adaptée à vos besoins et au type de plats que vous prévoyez de cuisiner. Par exemple, si vous aimez préparer des pizzas ou des plats familiaux, optez pour un four avec une grande capacité. De même, si vous cuisinez plusieurs plats simultanément, privilégiez un four offrant suffisamment d'espace en hauteur.

Par exemple, un four de petite capacité, autour de 20 à 30 litres, conviendra mieux aux célibataires ou aux petites familles, tandis qu'un four de capacité moyenne, entre 30 et 60 litres, sera plus adapté pour les familles de taille moyenne. Pour les grandes familles ou les personnes qui cuisinent régulièrement pour des groupes, un four de grande capacité, dépassant les 60 litres, est souvent recommandé pour pouvoir préparer des plats en grande quantité. En comprenant la capacité en litres, vous pourrez choisir un four qui répondra à vos besoins en termes de volume de cuisson, évitant ainsi le gaspillage d'énergie et d'espace inutile.

Pyrolyse ou catalyse

La pyrolyse et la catalyse sont deux méthodes de nettoyage automatique des fours, offrant chacune leurs avantages et leurs inconvénients.

La pyrolyse fonctionne en chauffant le four à une température extrêmement élevée, généralement autour de 500°C, ce qui transforme les résidus alimentaires en cendres. Une fois le processus terminé, il suffit d'essuyer les cendres pour nettoyer le four. Votre four est alors nettoyé en profondeur et toutes les graisses et résidus, même tenaces, éliminés. Cependant, cette méthode consomme beaucoup d’énergie et peut prendre du temps.Cette méthode offre un nettoyage en profondeur, éliminant efficacement les graisses et les résidus tenaces, mais elle consomme beaucoup d'énergie et peut prendre du temps (1 à 2 heures en général).

La catalyse, en revanche, utilise des parois spécialement traitées pour absorber et décomposer les graisses lors de la cuisson à des températures normales, généralement entre 200 et 250°C. Les résidus sont ainsi décomposés en particules plus petites qui sont éliminées lors de la cuisson suivante. Bien que la catalyse nécessite moins d'énergie que la pyrolyse et ne nécessite pas de températures aussi élevées, elle est moins efficace pour éliminer les résidus tenaces et peut nécessiter un nettoyage manuel périodique pour maintenir la performance du four.

En résumé, la pyrolyse offre un nettoyage en profondeur mais consomme plus d'énergie, tandis que la catalyse est plus économique en énergie mais nécessite un entretien plus régulier et peut ne pas être aussi efficace pour les résidus tenaces. Le choix entre un four pyrolyse ou un four catalyse dépendra des préférences individuelles en matière de nettoyage et de l'importance accordée à l'efficacité énergétique.

Pour vous aider à faire votre choix, vous pouvez consulter notre article : Quelle est la différence entre catalyse et pyrolyse sur un four ?

Les gammes de prix

Les fours sont disponibles dans une variété de gammes de prix, de 250 euros à 1 500 euros voire 2 000 euros. Cette large offre vous permettra de trouver un modèle adapté à votre budget et à vos besoins spécifiques.

Les fours entrée de gamme sont généralement des fours simples et fonctionnels, offrant des fonctionnalités de base telles que la cuisson traditionnelle et parfois la catalyse pour le nettoyage. Ils sont généralement entre 250 et 500 euros, ce qui en fait un choix populaire pour les consommateurs soucieux de leur budget. Les fours Beko, les fours Candy ou les fours Hisense sont généralement dans cette gamme.

Les fours milieu de gamme offrent une plus grande variété de fonctionnalités et d’options, telles que la convection, la pyrolyse pour le nettoyage automatique et des matériaux de construction de meilleure qualité. Ces fours sont souvent réputés pour leur qualité et leur fiabilité. Cette option est donc un bon équilibre entre prix (entre 500 et 1000 euros) et performances. Les fours Bosch, les fours Samsung ou les fours Whirlpool se situent généralement dans cette gamme.

Les fours haut de gamme offrent les fonctionnalités les plus avancées et les matériaux les plus haut de gamme, tels que des finitions en acier inoxydable et des écrans tactiles intuitifs. Ces fours peuvent inclure des fonctionnalités telles que la cuisson sous vide, des sondes de température intégrées et des programmes de cuisson automatique. Ces fours à des prix souvent supérieurs à 1000 euros se distinguent souvent par leur innovation et leur design haut de gamme. Ils sont souvent considérés comme des investissements à long terme par les amateurs de cuisine. Les fours Miele, les fours Siemens ou les fours Smeg offrent une expérience haut de gamme.

Les programmes

Lors du choix de votre four, prenez en compte les différents programmes disponibles sur les différents modèles. En effet, selon vos préférences et habitudes culinaires cela peut être un point d’attention important pour vous assurer la meilleure expérience avec votre futur appareil. D’autant plus que les fours modernes offrent une multitude de programmes en tout genre. Voici les plus courants :

Cuisson traditionnelle : Ce programme permet une cuisson uniforme et homogène grâce à la diffusion de la chaleur dans tout le four. Il est idéal pour cuire une grande variété d'aliments, des rôtis aux gratins en passant par les pâtisseries.

Cuisson à convection ou chaleur tournante : Ce programme utilise un ventilateur pour distribuer l'air chaud de manière uniforme à l'intérieur du four, accélérant ainsi le processus de cuisson. Il est particulièrement efficace pour la cuisson rapide et la dorure des aliments.

Gril : Ce programme utilise la chaleur intense du gril pour saisir et dorer les aliments à la surface, en leur donnant une texture croustillante. Il est idéal pour griller des viandes, des légumes et des plats gratinés.

Cuisson à basse température : Ce programme permet de cuire les aliments à une température plus basse et constante sur une période prolongée, ce qui est idéal pour la cuisson lente des viandes, des plats mijotés et des desserts tels que les cheesecakes.

Décongélation : Ce programme utilise une température basse pour décongeler rapidement et en toute sécurité les aliments surgelés, ce qui permet de préserver leur texture et leur saveur.

Maintien au chaud : Ce programme maintient les aliments à une température constante après la cuisson, ce qui permet de les garder chauds jusqu'au moment de servir.

Nettoyage automatique : Certains fours sont équipés d'un programme de nettoyage automatique, tel que la pyrolyse ou la catalyse, qui permet de nettoyer efficacement l'intérieur du four en brûlant ou en décomposant les résidus alimentaires.

Préconisation de la température : De plus en plus de modèles vous suggèrent une température idéale en fonction du mode de cuisson sélectionné. Cette température reste tout de même modifiable.

Recettes et programmes automatiques : Certains fours sont dotés d'assistants de cuisson intégrés, comprenant des programmes à durée prédéfinie, semi-automatiques ou entièrement automatiques.

Les programmes à durée fixe sont conçus pour des recettes spécifiques avec des quantités précises, telles que pour une pizza. Le four propose un mode de cuisson, une température et une durée par défaut, qui peuvent éventuellement être ajustées. Ces programmes conviennent également aux cuissons longues, comme les cuissons basse température (gigot, rôti, yaourt...) qui peuvent nécessiter plusieurs heures.

Ces programmes offrent une gamme d'options pour répondre à divers besoins culinaires et simplifier le processus de cuisson dans la cuisine quotidienne.

Les accessoires

Les fours peuvent être vendus avec une gamme d'accessoires conçus pour faciliter la cuisson et améliorer l'expérience utilisateur. Si ils ne sont pas inclus à l’achat, vous pouvez en général les ajouter. Voici quelques-uns des accessoires les plus courants et leurs utilisations :

Grilles, plaques de cuisson et plat lèchefrite : ce sont des accessoires essentiels pour la cuisson des aliments. Ils permettent une circulation uniforme de l'air chaud autour des aliments, assurant une cuisson homogène. Les plaques peuvent également être utilisées pour récupérer les jus et les graisses lors de la cuisson des viandes.

Plat à rôtir : c’est un accessoire plus profond, idéal pour la cuisson des rôtis, des volailles et des légumes, ainsi que pour préparer des gratins et des desserts.

Le tournebroche : il est conçu pour embrocher une pièce de viande, qu'elle soit entière ou en morceaux. Une fois en place, cet accessoire fait tourner la viande de manière régulière. Son objectif est d'assurer une cuisson uniforme sur toutes les faces de la viande, ce qui permet d'obtenir une cuisson optimale pour les volailles et les rôtis.

La sonde de cuisson ou sonde à viande : ce thermomètre est conçu pour mesurer la température à l'intérieur des aliments, offrant ainsi un moyen pratique de surveiller la cuisson. Les fours les plus avancés intègrent cette sonde avec des programmes de cuisson automatiques. Vous pouvez simplement sélectionner le degré de cuisson désiré - saignant, à point ou bien cuit - via l'interface de commande, permettant ainsi au four de s'arrêter au moment idéal.

Le niveau sonore

Le niveau sonore des fours est un facteur à prendre en compte lors de l'achat, surtout pour ceux qui ont une cuisine ouverte ou qui sont sensibles aux bruits. En général, les fours modernes sont conçus pour fonctionner de manière relativement silencieuse, avec des niveaux sonores qui varient généralement entre 40 et 50 décibels pendant le fonctionnement normal. Cependant, certains modèles peuvent produire un léger bruit de ventilation ou de ventilateur pendant la cuisson, en particulier lorsqu'ils utilisent des fonctionnalités telles que la convection.

Nous vous conseillons de consulter les spécifications du fabricant pour obtenir des informations précises sur le niveau sonore de chaque modèle et de faire des recherches supplémentaires ou de lire les avis des clients pour avoir une idée plus précise de la perception sonore dans des conditions réelles d'utilisation. En général, un four avec un niveau sonore plus bas est préférable pour minimiser les distractions et assurer une expérience de cuisine agréable.

La classe énergétique

Le four est un appareil électroménager utilisé quasiment quotidiennement. La classe énergétique des fours est donc un élément essentiel à considérer lors de l'achat, car elle reflète leur efficacité énergétique. La consommation en veille des fours doit également être prise en compte.

Les fours sont classés de A à G, avec la classe A représentant la meilleure efficacité énergétique et la classe G la moins efficace. Les fours de classe énergétique A consomment moins d'énergie pour atteindre et maintenir la température de cuisson désirée, ce qui permet de réduire la consommation d'électricité et les coûts associés. En revanche, les fours de classe énergétique inférieure peuvent consommer davantage d'énergie, ce qui peut avoir un impact sur la facture d'électricité à long terme. Par conséquent, opter pour un four de classe énergétique élevée peut non seulement contribuer à réduire l'empreinte carbone, mais aussi permettre des économies d'énergie significatives sur le long terme.

L'étiquette énergétique du four prend en compte plusieurs critères pour évaluer son efficacité énergétique. Voici les principaux critères généralement pris en compte :
- Consommation d'énergie : C'est la quantité d'énergie électrique consommée par le four pour atteindre une température de cuisson spécifique, généralement mesurée en kWh (kilowattheures). Une consommation d'énergie plus faible indique une meilleure efficacité énergétique.
- Volume utile : Il s'agit de l'espace intérieur du four disponible pour la cuisson, mesuré en litres. Un volume utile plus élevé permet de cuisiner plus d'aliments en une seule fois, ce qui peut être plus économe en énergie à long terme.
- Surface de cuisson : C'est la taille de la surface de cuisson disponible à l'intérieur du four, mesurée en mètres carrés. Une surface de cuisson plus grande peut être plus pratique pour cuisiner de plus grandes quantités d'aliments, mais peut également entraîner une consommation d'énergie plus élevée si le four est souvent utilisé pour de petites quantités.
- Fonctions et caractéristiques : Certains fours sont équipés de fonctionnalités spéciales telles que la convection, la pyrolyse, la catalyse, etc., qui peuvent influencer leur efficacité énergétique. Par exemple, un four à convection peut cuire les aliments plus rapidement et de manière plus uniforme, ce qui peut réduire la consommation d'énergie globale.
- Niveau sonore : Bien que cela ne soit pas toujours inclus dans l'étiquette énergétique, le niveau sonore du four pendant son fonctionnement peut également être un facteur important à considérer en termes de confort d'utilisation et d'efficacité énergétique.

En combinant ces critères, l'étiquette énergétique vous fournit des informations précieuses pour vous aider à choisir un four plus écoénergétique.

L'indice de réparabilité

L’indice de réparabilité du produit est une note sur 10 donnée à un certain nombre de produits dont les fours. Plus la note est élevée, plus le produit est facile à réparer en cas de dysfonctionnement. Divers critères tels que la disponibilité des pièces de rechange, la complexité de la réparation, la documentation technique fournie par le fabricant, etc sont pris en compte dans cette notation. Un four avec un bon indice de réparabilité est généralement conçu pour durer plus longtemps, car il est plus facile de le réparer et de remplacer les pièces défectueuses. A long terme, son entretien coûte également moins cher car plus facile.

Le budget

Lorsqu'on considère l'achat d'un four, il est important de prendre en compte non seulement le coût initial d'acquisition, mais aussi les coûts d'utilisation et d'entretien à long terme. Le budget initial comprend le prix d'achat du four lui-même, qui peut varier en fonction de la marque, du modèle et des fonctionnalités incluses. Des coûts liés à l’installation du four peuvent s’ajouter (frais d’installation professionnelle si nécessaire).

En ce qui concerne les coûts d'utilisation, le critère à prendre en compte est la consommation énergétique du four choisi. Cela peut varier en fonction de son efficacité énergétique et de l’utilisation des différentes fonctionnalités.

De plus, certains modèles peuvent nécessiter l'achat de pièces de rechange ou d'accessoires supplémentaires, ce qui doit également être pris en compte dans le budget global.

Enfin, il faut prévoir les coûts d'entretien du four, tels que le nettoyage régulier, le remplacement des filtres ou des joints d'étanchéité, et éventuellement les réparations ou les services d'entretien professionnels. En planifiant soigneusement votre budget pour l'achat, l'utilisation et l'entretien du four, vous pouvez vous assurer de faire un investissement judicieux qui répond à vos besoins culinaires tout en respectant vos contraintes financières.

Nos conseils d'installation

Un four encastrable ne peut pas être installé n’importe où. Il existe des normes de sécurité à respecter.

Un four encastrable ne peut ainsi être placé sous un plan de travail que s’il est équipé d’une ventilation de refroidissement. Les meubles de cuisine et la colle doivent être résistants à la chaleur dégagée par le four en fonctionnement. Il est également préférable de le placer loin du réfrigérateur, ce dernier ayant besoin d’une température ambiante modérée pour fonctionner correctement, sans surconsommation.

Attention ! En cas d’absence de prise normalisée, le raccordement électrique doit impérativement être effectué par un technicien qualifié, conformément à la réglementation et aux instructions du constructeur. Ces informations se trouvent sur la notice d’installation ou le mode d’emploi. L’installation électrique doit être reliée à la terre. Quant aux câbles, ils ne doivent ni être coincés, ni entrer en contact avec les parties chaudes du four.

Nos conseils d'utilisation

Voici quelques conseils d’utilisation qui pourront vous être utiles pour maximiser l’efficacité et la durabilité de votre four :

- Préchauffez votre four à la température recommandée avant d’y placer vos aliments afin d’assurer une cuisson uniforme.
- Ne surchargez pas votre four afin de ne pas compromettre la circulation de l’air chaud et entraîner une cuisson inégale.
- Utilisez les accessoires appropriés, tels que les plaques de cuisson et les grilles, et suivez les recommandations du fabricant pour leur entretien et leur nettoyage.
- Évitez d'utiliser des ustensiles métalliques tranchants à l'intérieur du four, car ils pourraient endommager la surface de cuisson.
- Ne posez aucun plat ni casserole sur la sole (la partie basse du four) pour éviter d'endommager l'émail.
- Lorsque vous flambez vos préparations culinaires, utilisez de faibles quantités d'alcool pour éviter que les vapeurs inflammables ne s'enflamment à l'intérieur du four. Il est préférable de réaliser cette opération en dehors du four pour plus de sécurité.
- Ne placez aucun torchon sur la poignée du four pour éviter tout risque d'incendie.
- Suivez les instructions de sécurité fournies par le fabricant et ne laissez jamais le four sans surveillance pendant son fonctionnement.

En suivant ces conseils simples, vous pouvez prolonger la durée de vie de votre four et profiter de performances de cuisson optimales à chaque utilisation.

Nos conseils d'entretien

Bien entretenir votre four vous permettra de prolonger sa durée de vie. Tout d’abord, nettoyez le régulièrement. Si votre four est équipé de pyrolyse, assurez vous de bien enlever tous les accessoires du four avant de lancer le programme. Si votre four n’est pas équipé de système de nettoyage, utilisez régulièrement un chiffon humide et un détergent doux pour éliminer les éclaboussures et les résidus alimentaires. Vous pouvez nettoyer votre four lorsqu’il est encore tiède (les résidus seront plus faciles à faire partir) mais veillez à le faire refroidir suffisamment (notamment au niveau des résistances) pour ne pas vous brûler. Pour nettoyer votre four en profondeur, nous vous recommandons de démonter le porte une à deux fois par an afin d’avoir accès aux espaces entre les différentes vitres notamment.

Nous vous conseillons également de vérifier régulièrement l'étanchéité de la porte du four et de la remplacer si nécessaire pour maintenir une bonne isolation thermique. Enfin, planifiez un entretien périodique, tel que la vérification des éléments chauffants et des joints d'étanchéité, afin de détecter tout problème potentiel et d'éviter les pannes.

En suivant ces conseils d'entretien simples, vous pouvez garantir que votre four fonctionne de manière optimale et en toute sécurité pour toutes vos aventures culinaires.

Les pannes fréquentes et la garantie

Les pannes de four peuvent varier en fonction du type de four et de son utilisation, mais certaines sont plus courantes que d'autres. Parmi les pannes fréquentes, on trouve souvent des problèmes liés aux éléments chauffants, tels que les résistances, les thermostats ou les ventilateurs, qui peuvent se dégrader avec le temps et l'usage intensif. Les dysfonctionnements de la porte du four, tels que les problèmes d'étanchéité ou les charnières endommagées, peuvent également survenir et compromettre les performances de cuisson. De plus, les problèmes électriques, tels que les fusibles grillés ou les connexions défectueuses, peuvent entraîner une panne totale du four. Enfin, les problèmes de contrôle électronique, tels que les capteurs défectueux ou les cartes de circuit imprimé endommagées, peuvent entraîner des dysfonctionnements du système de commande du four. En cas de panne, il est recommandé de faire appel à un professionnel qualifié pour diagnostiquer et réparer le problème afin d'assurer un fonctionnement sûr et efficace du four.

Lorsque nous recevons un four dans notre centre de reconditionnement, nous vérifions chacun de ces points (et bien d’autres). Nous remplaçons les pièces cassées et en fin de vie. De plus, chaque machine achetée chez Underdog est automatiquement accompagnée d’une garantie de 2 ans. Vous pouvez également faire le choix de prolonger cette garantie à 5 ans pour 99 euros. En cas de problème avec notre machine, vous pourrez donc compter sur nous. Tous les frais engagés (déplacement d’un technicien, changement d’une pièce ou remplacement du produit) seront à notre charge pendant toute la durée de la garantie.

Four reconditionné vs neuf

Le reconditionnement désigne le processus par lequel un produit déjà utilisé est remis en état pour être remis sur le marché. Cette pratique est devenue courante, notamment avec les appareils électroménagers comme les fours.

Opter pour un four reconditionné présente plusieurs avantages :
- Économies : Ces appareils sont généralement vendus à un prix inférieur à ceux qui sont neufs.
- Écologie : Cela contribue à réduire les déchets électroniques et la consommation de ressources en prolongeant la durée de vie des produits.
- Fiabilité : Contrairement à un appareil d'occasion classique, un four reconditionné a été inspecté, nettoyé et réparé si nécessaire.

En effet, le processus de reconditionnement des fours se déroule en plusieurs étapes :
- Inspection : L'appareil est minutieusement examiné pour identifier tout défaut ou dysfonctionnement.
- Réparation : Les pièces défectueuses sont remplacées et les problèmes résolus.
- Nettoyage : L'appareil est nettoyé en profondeur.
- Test : Après réparation, le four est testé pour s'assurer de son bon fonctionnement.
- Emballage : Il est ensuite reconditionné dans un nouvel emballage avec tous les accessoires nécessaires.

Les grades esthétiques de nos fours

Tous les produits que nous vous proposons en magasin et sur notre site internet sont soigneusement examinés par nos techniciens qualifiés. Ils passent par un processus complet de diagnostic, de réparation et de test afin de garantir leur fonctionnement à 100 %. La seule variation entre ces produits se trouve dans leur aspect extérieur. Nous les avons donc classé en quatre catégories selon leur apparence esthétique : excellent, très bon, bon et correct. Sur chaque fiche produit, vous trouverez les critères qui ont déterminé son classement, ainsi que des photos montrant les rayures et les impacts éventuels.

Vous pouvez donc être assuré que, quelle que soit la catégorie, la performance et la fiabilité de nos machines restent intactes.

Que faire de mon ancien four ?

25 millions d'appareils électroménagers sont jetés chaque année en France. Un sacré gâchis, vous ne trouvez pas ?

Lorsque l’on remplace un appareil électroménager défaillant, il est facile de succomber à la tentation de le jeter. En effet, que faire d'un vieux four qui ne chauffe plus ? Chez Underdog, nous croyons fermement que la mise au rebut systématique n'est pas la seule solution. Dans un effort pour réduire le volume de déchets électroménagers, nous offrons un service de reprise gratuit de votre ancien appareil, où que vous soyez. Lors de l'achat d'un nouveau four, nous nous engageons à vous débarrasser de l'ancien, qu'il fonctionne encore ou non. Après un examen minutieux dans notre centre de reconditionnement à Nantes, nous chercherons à le réparer et à lui offrir une seconde vie dans un nouveau foyer. Si cela n'est pas possible, nous récupérerons les pièces encore fonctionnelles et trierons les matériaux pour les réutiliser dans d'autres objets. En choisissant Underdog, vous contribuez à la préservation de l'environnement tout en bénéficiant d'un service efficace et responsable.

Vous pouvez faire la demande de reprise au moment du choix de la livraison. Et si vous avez la moindre interrogation, n’hésitez pas à nous contacter !

Le mot de la fin

Choisir le bon four est essentiel pour une cuisine efficace. En considérant vos besoins et votre espace, vous trouverez l'appareil parfait pour cuisiner avec plaisir et précision.

À propos de l'auteur
Photo de l'auteur

Bastien Guilbaud

Technicien Reconditionneur chez Underdog

Passionné par la réparation, je vous apporte au travers de mes articles les informations techniques dont vous avez besoin pour prolonger la durée de vie de vos appareils électroménager.

Avez-vous trouvé cet article utile ?