Choisir un lave-linge écologique

conseils d'achat lave-linge
3 min de lecture

Votre souhaitez acheter un lave linge écologique ? La classe énergétique n'est pas le seul critère à prendre en compte. Retrouvez tous nos conseils.

Aujourd'hui, les fabricants et reconditionneurs d'appareils électroménagers proposent des modèles respectueux de l'environnement qui intègrent des innovations technologiques permettant de réduire la consommation d'énergie. Au cours des dix dernières années, la consommation d'énergie des lave-linge a été réduite de moitié et celle des sèche-linge a été divisée par trois, ce qui est significatif sachant que ces deux types d'appareils représentent environ un cinquième de la facture d'électricité d'un foyer.

Cette consommation est notée sur l'étiquette énergie. Par ailleurs, la consommation d'eau des lave-linge a également été réduite de moitié malgré l'augmentation de la capacité des tambours(vous trouverez sur le marché des lave-linge 15kg par exemple), grâce à l'électronique "intelligente" qui permet d'analyser, régler et adapter les paramètres de lavage tout au long du cycle. Cette réduction de la consommation d'énergie est également due à l'utilisation d'options telles que le dosage automatique de la lessive, la gestion automatique des programmes en fonction du volume de linge dans le tambour ou le départ différé pour profiter des heures creuses.

Dans cet article, on vous explique plus en détail la classe énergétique et l’indice de réparabilité.

La classe énergétique

Si vous êtes à la recherche d'un nouveau lave-linge top ou d'un nouveau lave-linge hublot, vous serez probablement amené à comparer les différents modèles disponibles. Dans ce cas, sachez que l'étiquette énergie fournit des informations précieuses pour vous aider à faire un choix écologique et économique. Cette étiquette est une fiche synthétique et standardisée qui accompagne tous les appareils électroménagers neufs au moment de l'achat. Elle vise à vous informer sur les caractéristiques des produits qui ont une incidence sur votre consommation d'énergie.

Parmi les informations obligatoires figurant sur l'étiquette énergie, on trouve : → la marque et la référence du modèle → la classe d'efficacité énergétique, qui peut varier de A à G ou de A+++ à D → la consommation annuelle d'énergie en kilowattheure (kWh) → la consommation annuelle d'eau en litres (L) pour un lave-linge ou un lave-vaisselle → l'émission acoustique en décibels (dB) pour un lave-linge

Les fabricants de machines à laver ont fait des progrès significatifs ces dernières années, en développant des outils d'analyse des cycles de lavage pour réduire la consommation d'eau et d'électricité. Selon les constructeurs, ces progrès ont permis de réduire la consommation jusqu'à 50% en 10 ans pour un même lavage.

Depuis le 1er mars 2021, l'étiquette énergie a été modifiée pour les produits suivants : lave-vaisselle, lave-linge et lave-linge séchant, réfrigérateur et téléviseur. Cette modification a pour but de rendre la lecture de l'étiquette plus claire pour les consommateurs. Le classement de l'efficacité énergétique évolue, avec la suppression des lettres A+++, A++ et A+, remplacées respectivement par les lettres A, B et C.

L'indice de réparabilité

En France en 2020, seulement 40% des appareils électriques et électroniques défectueux ont été réparés, ce qui contribue à une incroyable augmentation des déchets. La France s’est donné pour objectif d'augmenter cette proportion à 60% dans les cinq prochaines années en mettant en place un indice de réparabilité qui est notamment affiché en magasin.

L'indice de réparabilité, introduit dans le cadre de la loi "anti-gaspi", est une note obligatoire qui doit être affichée sur les produits lors de leur achat. Cette mesure, en vigueur depuis le 1er janvier 2021, concerne plusieurs types d'appareils (tels que les smartphones, les ordinateurs portables, les lave-linge, les téléviseurs, les tondeuses, les lave-vaisselle, les aspirateurs, les nettoyeurs haute pression, etc.). Son objectif est de sensibiliser le consommateur à la réparation du produit dès son achat en l'informant de la facilité de réparation de l'appareil.

Les fabricants attribuent une note sur chacun des critères en fonction de grilles de notation définies par le Ministère de la transition écologique. La note finale de l'indice de réparabilité est une moyenne des critères, représentée par une note sur 10 pour le consommateur. Les informations officielles sur l'indice de réparabilité sont disponibles sur le site du ministère de la transition écologique.

Cet indice de réparabilité permet donc de savoir si votre appareil, par exemple tel qu'un lave-linge séchant ou un lave-linge compact, est facile à réparer ou non, et par conséquent, s’il est durable. Plus l'indice est élevé, plus il sera facile de réparer l'appareil en cas de panne. Cela permet d'éviter l'achat d'un nouvel appareil neuf (souvent coûteux) et contribue à faire des économies à long terme, tout en réduisant la pollution liée à la fabrication d'un nouvel appareil.

Faire le choix du reconditionné

Il est possible de redonner vie à un lave-linge usagé en optant pour un modèle reconditionné. Cette alternative présente l'avantage de réduire le coût d'achat tout en ayant un impact positif sur l'environnement.

Un appareil reconditionné est un produit qui a été diagnostiqué, réparé et testé par un professionnel. Chez Underdog, votre produit est soigneusement contrôlé par un de nos experts dans notre atelier à Nantes, en France. Si besoin, nous changeons une ou des pièces usagées pour que votre appareil soit parfaitement fonctionnel.

À lire aussi

Reconditionner l'électroménager en France

Le mot de la fin

Aujourd’hui il est possible d’avoir un impact positif sur l'environnement, mais également sur vos factures d'électricité et d'eau. Les fabricants continuent de travailler sur de nouvelles innovations pour réduire encore davantage la consommation d'énergie et d'eau des appareils électroménagers. Cependant, il est important de rappeler que l'impact environnemental ne se limite pas à la phase d'utilisation des appareils, mais inclut également leur production et leur recyclage en fin de vie. Les consommateurs peuvent contribuer à réduire cet impact en choisissant des appareils reconditionnés et en les utilisant de manière responsable.

À propos de l'auteur
Photo de l'auteur

Laura de Chavigny

Co-fondatrice & CFO chez Underdog

25 millions d’appareils électroménagers sont jetés chaque année en France. Il faut changer la donne et c'est pour ça qu'on a créé Underdog.

Avez-vous trouvé cet article utile ?